FACEBOOK

  • FaceBook
    Henri Kaufman's Facebook profile

Mes 3 autres Blogs à Voir ** :

Auto-Pub

  • Découvrez mon dernier livre :

    TACcouv0k

    Offre privilège : -5% sur le prix de vente + frais de port (5 euros) offerts avec le code KAWA003TAC

    Du Client-Roi au Client-Moi

    MkgEgo

    Science et communication
    font-elles bon ménage ?

    ScienceEtCom

    Confidences en direct

    Confidences

    1 an de pub

    1an2pub_couvVign

Fréquentations

Le dessin du jour


La Couleur du Hasard

  • Explicatif_1
    Variations sur le thème de la couleur des nombres irrationnels (Pi, Nombre d'or, etc...) Ces tableaux uniques sur aluminium, conçus et réalisés par Riad Hattouti et Henri Kaufman ont été exposés dans plusieurs galeries.

Vidéos, le must

« Nouvelle approche de la fidélisation (2/5) | Accueil | Nouvelle approche de la Fidélisation (4/5) : Stratégies pour retarder la Rupture »

14/11/2007

Commentaires

NonameNo

Relation marques-clients,même combat Relations hommes -femmes, c'est trés intéressant.Des points de vues aveugles et le temps qui défait.
Je crois que la variable temps de votre courbe dépend du type de produit et du marché.Les années peuvent devenir des mois dans un marché trés concurrentiel et les "marques" doivent être en veille et réactives afin de connaitre "ces incidents "et d'essayer d'infléchir la courbe et de "retenir encore" le client, peut-être est ce la suite (4/5)...
D'où tenez vous cette théorie Monsieur Kaufman?

henri kaufman

--> NonameNo
1) vous avez raison, ce que j'énonce est général. Il faudra MESURER tout cela par type de produit ou service, par type d'entreprise et probablement créer une typologie de client par rapport à leur degré de mémorisation ou d'oubli des incidents, petits ou grands.
Il y a là un véritable travail universitaire à mener pour "quantifier" la théorie.
2) D'où tiens-je cette théorie ? Eh bien, de ma propre réflexion, nourrie de l'étude de dizaines et dizaines de process de fidélisation tout au long de ma vie de marketer-publicitaire (avec les limites actuelles des programmes dits de fidélisation). Et aussi de mes souvenirs de ma thèse de Doctorat de Mathématiques appliquées à l'Économie où je me suis intéressé aux prévisions économiques à court terme, et où les aléas transitoires et cumulatifs jouaient déjà un grand rôle. J'ai transposé cette théorie à la fidélisation en ajoutant également des réflexions (sur les forces antagonistes)issues de mes études sur la Résistance des Matériaux quand j'étais en classe d'ingénieur à Centrale...

Henri

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Clés du Succès

Notes les + populaires

novembre 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Miss.Tic Fan Club

Influence


  • My influence
    [14383.5]
Blog powered by Typepad
Membre depuis 02/2005
Ma Photo