FACEBOOK

  • FaceBook
    Henri Kaufman's Facebook profile

Mes 3 autres Blogs à Voir ** :

Auto-Pub

  • Découvrez mon dernier livre :

    TACcouv0k

    Offre privilège : -5% sur le prix de vente + frais de port (5 euros) offerts avec le code KAWA003TAC

    Du Client-Roi au Client-Moi

    MkgEgo

    Science et communication
    font-elles bon ménage ?

    ScienceEtCom

    Confidences en direct

    Confidences

    1 an de pub

    1an2pub_couvVign

Fréquentations

Le dessin du jour


La Couleur du Hasard

  • Explicatif_1
    Variations sur le thème de la couleur des nombres irrationnels (Pi, Nombre d'or, etc...) Ces tableaux uniques sur aluminium, conçus et réalisés par Riad Hattouti et Henri Kaufman ont été exposés dans plusieurs galeries.

Vidéos, le must

« Premières photos du LeWeb 09 | Accueil | Innovation 1(suite) : votre telephone mobile = lecteur de carte bancaire ! »

12/12/2009

Commentaires

Nicolas Schriver

Je ne suis pas trop fan de cet appareil. En effet, les appareils téléphones, de plus en plus souvent équipés de la technologie bluetooth, pourraient effectuer des paiements sans contacts via bluetooth. En fait, le fait d'avoir à acheter un appareil de plus, ce lecteur de carte, et un nouveau "threshold", ou barrière pour développer le m-paiement. Après, l'intérêt de cette nouvelle est que le fondateur de Twitter est montré son intérêt pour la technologie et le m paiement.

Je pense que le développement du m-paiement se fera rapidement à partir du moment où les différents acteurs (sociétés de cartes de crédit, banques, opérateurs mobiles, et enseignes de distributions) se seront mis d'accord sur la répartition des fruits du nouveau marché. Tous le monde désire récupérer des commissions avec le m-paiment, et ce depuis des années.

En tout cas, la technologie existe, elle a montré au Japon sa viabilité, et j'y crois fortement, mais plutôt via des technologies sans contact, du type bluetooth ou puce RFID.

torero

comment se fait le recouvrement de la transaction? s'agissant d'une carte bancaire, il faut normalement que l'accepteur (le commerçant donc) ait signé un contrat carte avec sa banque pour pouvoir remonter les fonds sur son compte . Or, j'avais compris que l'intérêt pour le petit commerce était de ne pas avoir besoin justement d'un contrat. Donc il y a un truc que je ne comprends pas!

Henri

--> Torero : bonne remarque ! Je pense que c'est le receveur (particulier ou commerçant) qui doit posséder l'iPhone avec son device et le n° de son compte bancaire de réception enregistré "inside" et que l'acheteur, lui, n'a que sa carte. Le vendeur enregistre la carte de l'acheteur, vérifie si la photo est bien celle de l'acheteur, et ensuite valide le tout en envoyant les données (montant, N° carte, photo et signature à SA banque.

Henri

Henri

Complément à mon commentaire précédent, issu d'un article de : http://bit.ly/4ToAr1

Micro-paiement pour tous ?

Présenté comme une évolution majeure du commerce futur, ce gadget est destiné dans un premier temps aux commerçants, qui pourront l'utiliser en tout lieu et pour remplacer les lourds et coûteux terminaux actuels. Dix secondes suffisent pour effectuer la transaction (mais comme souvent en informatique, la démonstration de Jack Dorsey au Web'09 s'est soldée par plusieurs plantages mais tout a fini par fonctionner).

La société Square étudie des améliorations, comme la lecture de la puce ou celle du numéro de la carte bancaire... à l'aide de l'appareil photo du téléphone. Au-delà du dispositif technique, l'idée est celle d'un service complet de paiement, limité à des transactions de 60 dollars (à peu près 40 euros). Le titulaire de la carte devra s'être inscrit chez Square et avoir envoyé sa photo, qui apparaîtra sur l'écran du téléphone au moment de la transaction.

L'acheteur pourra aussi signer sur l'écran tactile. Au besoin, un reçu pourra être envoyé à l'acheteur par courriel. Le lecteur lui-même serait gratuit pour le commerçant et, en plus de la dîme prélevée par Square, une petite somme (de l'ordre du centime d'euro) serait reversée à une organisation caritative.

Le système est actuellement en test aux Etats-Unis et vise le marché du-paiement par mobile,ou au moyen d'un ordinateur portable. Il pourrait intéresser les petites entreprises mais aussi, affirme Jack Dorsey, les particuliers.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Clés du Succès

Notes les + populaires

janvier 2021

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Miss.Tic Fan Club

Influence


  • My influence
    [14383.5]
Blog powered by Typepad
Membre depuis 02/2005
Ma Photo